Apéripub - On est des poches on fait d'la pub

Agences et annonceurs : les communicants d'Aquitaine

aquitaine, région européenne

L'Association des Professionnels Aquitains de la Communication vient de rendre son rapport sur le sondage pour l'Observatoire des métiers de la communication 2013, partenariat avec le Conseil Régional d’Aquitaine. 72% des répondants sont des annonceurs (la société qui cherche à communiquer), et 35% des agences (aux profils divers et variés), un panel constitué essentiellement d'adhérents de l'association. Une étude instructive sur l'état des lieux de la profession dans notre Région.

Personnellement, en complément des conclusions de l'étude, je retire quelques infos notables (je m'intéresse ici à notre situation et celle de nos confrères), qui vont à l'encontre de quelques idées reçues que nous entendons ici ou là :

 

  • les Agences Aquitaines sont plutôt dans une bonne dynamique économique
  • 73% des agences ont moins de 9 salariés
  • mais on assiste surtout à une progression des petites et moyennes structures (- de 250k€) signe de précarité
  • comme nous, et c'est en fait une surprise, elles sont peu nombreuses à faire de la sous-traitance
  • on assiste à une progression estimée des budgets e-marketing et SMO / SEO
  • la tendance de volume total d'affaires est assez stable
  • on perçoit une ré-internalisation des services com. (p7)
  • et c'est un secteur majoritairement féminin
  • les salaires sont stables

 

C'est de bon augure, pour nous qui entamons notre 10ème année d'existence, cela confirme que le tissu local est propice au développement économique des nouvelles technologies : il faut prendre cela comme une bonne nouvelle.

Infographie Observatoire Communication Aquitaine 2014

 

 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

Un petit mot du barman

Apéripub, c’est votre minute apéritive pour picorer de la pub piquante, de l'actu savoureuse, un cocktail de rasades de web bien fraîches et de découvertes musicales...

Retrouvez-nous

Pub revive test