Apéripub - On est des poches on fait d'la pub

RT, l'art du tweet

twitter-en-20122012.twitter.com/Twitter, c'est le réseau le plus simple à utiliser et pourtant étrangement beaucoup d'internautes le regardent d'un œil torve… si si !

Cette difficulté d’appréhender l'intérêt de twitter (je veux dire de twittÉ, pas twittEUR) vient de leur approche du réseau social : je vais sur internet pour acheter et pour faire ma correspondance. Correspondance à l'origine par les mails (les petits chats pour les dames, les PowerPoint rigoloporno pour les hommes) puis messenger, jusqu’à facebook. Tout ceci tourné vers son cercle habituel, voir même vers des cercles de gens perdus de vue. Ce billet sur medium explique bien cette différence entre le social à la facebook (ma vie d'avant, ma vie habituelle, mes (non) réactions aux premières couches du petit de mon ex-copine de lycée) et twitter (ma vie et mes réactions à des infos de société, le monde et aux inconnus). À ceux-là, je vais vous éclaircir quelques points sur le gazouillage.

 

The place to be

Si ce réseau de micro-blogging draine ses kikoolol qui ont déserté Facebook pour y laisser leurs parents (j'ai trouvé le hashtag #pheed très révélateur d'ailleurs), Twitter reste un lieu d'interaction transversal ou vous pouvez interagir publiquement avec un confrère inconnu que vous avez en estime, vous documenter sur les dernières news de la profession, et surtout entrer en interaction avec des journalistes, avocats, comiques, des personnalités voire même des ministres (ou au moins suivre leurs humeurs au fil de leur journée de tweet) tout cela souvent sur le mode du tutoiement. 

Ainsi Twitter à enfin réussi à devenir en 2012 "the place to be", avec une communauté active variée et avec un modèle économique abouti. Si t'as pas ton compte twitter à 15 ans, t'as raté ta life bro.


Bien qu'une grande partie des twittos soit inactive, ou passive, les autres savent occuper la place vacante (140 millions de tweets/jour en 2012). Cette phase de maturité s'accompagne donc de l'institutionnalisation de plusieurs acronymes connus qui commencent à déborder de l'application : petit manuel valable également sur skyblog, sur FB messenger, dans les textos, en amphi ...

 

  • Followers : les personnes que l'on suit (on "follow"), ou qui nous suivent (elles mes "follow") on dit aussi un twittos
  • @ : le arobase mis devant un nom de compte transforme en mot-clic et permet d'interpeller/citer directement un compte twitter genre "@kevin, crari tu mitonne, g tro l'seum avek toi... genre tu prendre tou com sa"
  • DM : la partie la moins intéressante à mon goût, le direct message est la boite mail du site. Généralement, elle sert à des messages automatiques ou des offres marketing sans intérêt. Bien souvent, elle me sert à trier dans ma liste et à "unfollow" (à in-suivre ahah) les casse-pieds et les zombies
  • Tweet : bon là vous l'avez compris, c'est le message à proprement parlé. En 140 caractères, il comporte le plus souvent une phrase+un lien+un hashtag
  • Lien(url) : en parlant de lien, je veux signaler le type de lien. On trouvera des url classiques, puis des pic.twitter ou instagr.am (ce sont des liens photos intégrés) des ow.ly, buff.ly,bit.ly (des liens raccourcis qui libèrent des caractères pour écrire le message en 140 caractères, et qui permettent surtout de suivre des stats sur le lien) scopit, paper.li (des urls envoyant vers une page "annuaire" collectant des liens sur une thématique)
  • RT : retweet, action de reprendre entièrement un message d'une autre personne comportant ou non un lien. Le retweet est la base de la viralisation du réseau. On pourrait considérer cela comme le like
  • FF : friday follow, un autre usage qui suggère un compte à suivre à ses propres followers
  • LT : live tweet, sans intérêt particulier je trouve car souvent dépassé par le hashtag consacré à un événement "live" diffusé ou non (voir def ci-dessous) tel que le TedxParis, les JO2012, USA2012, ou carrément Sandy.
  • TT : trend topics, les hashtags/sujets populaires. On peut choisir les TT monde, pays ou villes.
  • TL : La timeline, votre mur donc.
  • Hashtag (#) :l'autre intérêt viral du site. Le hashtag et lui aussi un mot-lien qui permet de catégoriser un message, et ainsi permet de le retrouver dans le flux des messages comprenant le même marqueur. Exemple si j'écris un article sur le e-marketing sur mon blog, et que je souhaite le mettre en avant sur le réseau twitter, je vais écrire un message avec le hashtag #emarketing, ainsi au de-là de ma propre liste de followers qui verront passer mon message, tous les gens du réseau qui chercheront emarketing sur Twitter pourront le trouver. On peut également inventer des hashtags pour décorer et rigoler #lesGensSontCons #tuSaisQueTonSlipEst #Conare. On a donc deux types de tags, deux types de mots clés : le tag lien utile, et le tag accessoire.
  • Zombie (marche aussi avec l'avatar oeuf) : le mec qui va te "follower", qui a 15000 abonnés pour 15000 abonnements. Une armée de zombies factices ou d'utilisateurs sympa qui ont accepté de followback (tu me suis, je te suis parce que je suis poli et bien éduqué). Classiquement c'est un utilisateur noobs qui va utiliser une offre meetwee gratuite, ou pire qui va acheter 1000 followers à 10$ (j'en ai quelques "communicants" en tête là)
  • CC : copie carbone, mais à utilité limitée

Je vous met quelques abréviations supplémentaires qui peuvent te servir à toi le noob (je vous expliquerai pas MDR ou LOL, voyons) :

  • ROFL : rolling on the floor laughing (je me roule de rire par terre) existe aussi en LMAO laughing my ass off (j'en ris en avoir le cul par terre/ le cul qui tombe)
  • NSFW : attention au patron qui passe dans le dos quand tu vas cliquer sur le lien, lien Not Safe For Work
  • IRL : In Real Life, en "vrai" quoi 
  • OMG : oh my god... oh mon dieu (une sorte de "nom de diou!") marche avec Oh My Gad
  • AMA : venu des forums et IRC mais peu usité j'ai l'impression, À Mon Avis (existe en amha, avec le Humble en plus  IMHO en anglais)
  • ASAP : as soon as possible (le plus tôt possible)
  • GTFO get the fuck out (vas y dégage) peu de chance de le croiser sur twitter, sauf si vous kikoololez avec des yankees (tout comme STFU, shut fhe fuck up)
  • TLDR : too long didn't read, trop long j'ai pas lu (les pavés textuels dans les forums, l'article que tu es en train de te fader)
  • nope : no problem
  • O RLY ? oh really (oh vraiment ?)
  • WTF what the fuck /dafuck, " c'est quoi ce bordel ?"/"de quoi ?"
  • VDM vie de merde
  • TALC truc a la con, topic à la con
  • DTC dans ton chat (haha), vient systématiquement après un "ou ça ?"
  • Gingered?
  • Mer il est fou?

Le succès de Twitter vient donc de là (pas des abréviations hein), il permet curation/veille détente et communication instantanée, de façon rapide et intuitive. L'interface joue aussi, car il suffit de faire défiler et de lire d'un coup d'oeil avec trajet en millisecondes de l'oeil : l'avatar qui fait des posts de qualité habituellement, le premier mot d'accroche (phrase perso, promotion, rediff d'une info essorée) puis le lien (en général je ne clique pas sur les scopit, qui me gonflent prodigieusement).

Tel un scanner notre regard juge et trie rapidement. On n'est pas encombré par les posts FB et les photos à la gomme de l'ami d'un ami, accompagné des commentaires de non-amis qui feraient démarrer le premier grammar-nazi venu (et ils sont nombreux sur les internets)

Je tag, tu hashtag, ils 'shtag

Pratique, surtout la version mobile qui d'ailleurs est le fer de lance de la société qui a bien compris que le multi-écran va devenir un standard de plus en plus courant (Shazam l'a également sentie venir)

Car la ou Twitter est en train de prendre une sacrée dimension, c'est l'adoption massive depuis quelques mois par les télévisions du principe du hashtag  (liste ci-dessous que je vois fréquemment passer, ni exhaustive et encore moins qualitative)

stats-live-tweetOMG, TF1 première sur le live tweet

Prenons le cas de Ce Soir Ou Jamais (#csoj) mon émission favorite, on peut voir dans ce lien regroupant les stats de la soirée du 20/11/12, l'augmentation de l'interaction sur le sujet notamment avec l'intervention "titubante" de Véronique Genest sur l'islam. On distingue les pics de messages (également la courbe insolente de TF1)  et on voit en bas de page les tags accessoires les plus fréquemment accolés à #cosj, et enfin on peut (re)lire les tweets les plus RT (ce qui n'est pas obligatoirement gage de sa qualité).

— Bulle communication (@Bullecomm) Décembre 12, 2012

Durant son LT public  #rdvtaddei, le journaliste (et fondateur de newsring.fr) nous précise que cette interaction en direct ne parait pas pertinente vis-à-vis du contenu (a contrario de "C'est dans l'air"), bien qu'en parallèle cela apporte aux Twittos (lui compris)

Incrutstation  du tag sur la fox

Aux Etats Unis, la moindre série se retrouve avec son tag en incrustation. Parfois initié par la chaîne (le premier exemple officiel fut pour le Nascar) mais aussi par les twittos. Du coup on se demande quel rapport entretiennent les éditeurs de contenu télé, avec l'interaction des téléspectateurs sur un réseau qu'ils ne maîtrisent pas. Certes cela quantifie leur audience, cela permet une mesure chiffrée mais aussi qualitative, donc c'est un argument commercial pour le programme. Mais une marque de bricolage peut s'inviter tranquillement sur un tag du type #D&CO et y déverser son brand content sur sa peinture anti-goutes sans que personne ne puisse intervenir : le tag n'appartenant à personne (si ce n'est à Twitter) et n'est donc modéré par personne, sachant aussi que parfois un tag public côtoie un tag officiel. L'éditeur de contenu en rapport à ce hashtag ne perçoit pas le bénéfice de cette publicité sauvage. Et lorsque l'on voit certains flux sur ces tags, je me demande jusqu'à quand ce vide va perdurer. 


Allez on fini cet article tldr par de jeunes motion-makers qui surfent sur le tweet, bientôt sur vos TV ?

 


 Lien annexes

Quelques tag TV courant :

Breaking Bad #BreakingBad / C dans l’air #cdanslair / Capital #capital / Ce soir (ou jamais !) #csoj / Confessions intimes #ConfessionsIntimes ou CI / Danse avec les stars #DALS / Des paroles et des actes #DPDA / Fidele au poste #FAPF4 / Grey’s Anatomy #GreysAnatomy / Groland #groland / Hollywood Girl 2 #HG2 / L’Amour est Dans le Pré #ADP / Le Grand Journal #LGJ / Le Grand Webzé #lgw / Le Petit Journal #LPJ / Le Vinvinteur #lvvt / Le Zapping C+ #zapping / Les Anges de la Téléréalité saison 4 #LesAnges4 / Les ch’tis débarquent à Mykonos #chtisW9 / Les Maternelles #maternelles / Masterchef #MasterChef / Medias le magazine #mediaslemag / Mots Croisés #motscroises / On n’est pas couché #onpc / Pekin Express #PekinExpress / Plus Belle la Vie #pblv / Rendez-vous en terre inconnue #RDVeTI / Salut les terriens #slt /Scènes de ménages #sdm #scenesdemenages / Secret Story #SecretStory / Strip Tease #striptease / Telefoot #Telefoot / Touche Pas A Mon Poste #TPMP / Very Bad Blagues #VBB

  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

Un petit mot du barman

Apéripub, c’est votre minute apéritive pour picorer de la pub piquante, de l'actu savoureuse, un cocktail de rasades de web bien fraîches et de découvertes musicales...

Retrouvez-nous

Pub revive test