Fancy, le futur Pinterest-killer d'Apple

fancy-vs-pinterestFancy est dans l'actualité avec ces rumeurs d'achats, mais deux précisions avant tout :

Mis en place par les cofondateurs de Facebook et de Twitter, excusez du peu, cette start-up orientée social-marketing tente de prendre la vague "initiée" (entre 2008 et 2010) par le site d'un ancien de Google... Petite description d'un site qui monte depuis quelques mois de l'autre coté de l'Atlantique (le site est déjà en version française!) mais qui est financé entre autres par PPR (vous savez le conglomérat de François Pinault?), sensible à ce business.

Le principe du site :

print-screen-fancyVous faire créer des listes "products i love", comme Pinterest, après avoir lié vous comptes sociaux Facebook ou Twitter au site. Les thématiques sont les mêmes : vêtements, sports, arts, déco, cuisine ...  Là s'arrêtent les points communs essentiels.

L'intérêt est de vous faire obtenir des badges pour vous récompenser face à la communauté et vous rendre fiable aux yeux de tous.

badges food  badge habillement  badge déco

Pour un commerçant ou une marque disposant d'une boutique en ligne, rejoindre Fancy offre une exposition majeure à des trendsetters, des acheteurs avertis et des personnes influentes dans les médias sociaux. Vous pouvez attirer vos clients en mettant en place des deals que les fans de votre marque ou de votre magasin peuvent déverrouiller - tout ce qu'ils doivent faire est signalé leur marque d'intérêt en fancy-ant quelques-uns de vos articles, et nous nous occuperons du reste. Le site fatalement se rémunère sur les transactions effectuées, tout le monde y trouve son intérêt.
Plus d'infos dans cet article très complet (en anglais) :
http://www.businessinsider.com/apple-wants-to-buy-pinterest-rival-the-fancy-2012-8

Mon avis :

Un peu complexe, légèrement "buggé" (léger), moins intuitif que Pinterest, trop brandé... D'autres exemples existent dans la catégorie, comme Nuji que j'avais trouvé très clair et un peu moins confus. Donc même c'est un phénomène à relativiser, j'en retiens que le concept pour le modèle du social commerce commence à s'affiner et je ne m'étonne pas qu'Apple s'y intéresse (avec un partenaire comme PPR, c'est incitatif), 

Mais j'avoue, Fancy ne m'a pas assez accroché pour bien le pratiquer (alors que Pinterest m'est apparu pertinent immédiatement - du moins pas personnellement, mais plutôt pour la clientèle féminine). Et puis j'aime bien le côté contraignant de Pinterest qui incite au storypinning détourné. On en saura plus si jamais Apple se lance dans le business du social-marketing.

Et vous alors ? Prêts à faire le comparatif ?

 


 

Vous pouvez me retrouver sur Pinterest et . Sur Fancy aussi, mais c'est aussi fun que la surface de Mars 

 

Commentaires