Apéripub - On est des poches on fait d'la pub

RT, l'art du tweet

twitter-en-20122012.twitter.com/Twitter, c'est le réseau le plus simple à utiliser et pourtant étrangement beaucoup d'internautes le regardent d'un œil torve… si si !

Cette difficulté d’appréhender l'intérêt de twitter (je veux dire de twittÉ, pas twittEUR) vient de leur approche du réseau social : je vais sur internet pour acheter et pour faire ma correspondance. Correspondance à l'origine par les mails (les petits chats pour les dames, les PowerPoint rigoloporno pour les hommes) puis messenger, jusqu’à facebook. Tout ceci tourné vers son cercle habituel, voir même vers des cercles de gens perdus de vue. Ce billet sur medium explique bien cette différence entre le social à la facebook (ma vie d'avant, ma vie habituelle, mes (non) réactions aux premières couches du petit de mon ex-copine de lycée) et twitter (ma vie et mes réactions à des infos de société, le monde et aux inconnus). À ceux-là, je vais vous éclaircir quelques points sur le gazouillage.

 

Lire la suite →

aperisounds de fin 2012

Au moment de faire la sélection de l'année 2012, on vous fait celle de cette fin d'année : une selection entre mainstream et Überground. 20 sons qui font frémir la toile ces derniers mois (une sélection, pas un classement)

Des remix ou des originaux aux nationalités bigarrées : des francais (Toys, Kavinski, Degiheugi) italien (Fare Soldi) Jamaicain (Major Laser), Japonais (Benzel), Australien (Flume) Uk (Vacationer, Django Django) et US (Zion, Jesus Piece, Big Boi, Mackelmore, Gigamesh, Viceroy, Beat Culture, AltJ, I-D online)

Maintenant il reste à lister les tracks les plus marquantes de 2012... pas facile.

Surtout lorsqu'on creuse un peu ce qui se fait à droite à gauche, un top est vraiment vraiment unique (whyd 1, whyd 2 , hypem, mixmag, et surtout tsugi)

 

La publicité participative

polowhat

Innovantes, ces publicités jouent sur plusieurs ressorts habituels de la communication qui réussit et qui marque : la curiosité, l'intérêt personnel, le fun…

Souvent, les vidéos qui suivent dans ce billet reprennent le principe de l'événement. La marque s'invite dans votre quotidien, vous interpelle et vous bouscule dans vos habitudes. L'expérience de marque devient aussi importante que l'expérience produits (ne rêvons pas, un produit pourri restera pourri et mal aimé), mais le branding s'appuie énormément sur cela et n'essaie pas que de donner du sens à votre façon de consommer mais vous intègre dedans. Retour sur quelques exemples vus ou non en 2012,  qui ont réussi a faire participer son public.

Lire la suite →

Apéripub... ok mais c'est qui ?

 

IMG 1897Un cadre frais et inspirant

MAJ : 22/11/12

Ça résume bien notre "addiction" au sujet : fans de nouvelles technologies, mordus de pubs décapantes, dénicheur de tendances, drogués de musique inspirantes... On boit de la pub comme des "poches". Pourquoi des poches ? D'abord pour le clin d'oeil à notre coté festayres de retour de féria, et ensuite pour l'identité sud du mot poche (au lieu de sachet)

Depuis les origines de "bulle-comm" on ne compte plus les heures de repas, d'apéro et de soirée (et les parties de belotes - sans moi), à refaire le monde de la comm', et à débattre de sujet philosophiques ...

Lire la suite →

Génération Y expliqué à un baby-boomer

skrillex-cartoonSkrillex, icone Y dans un futur Disney ?La génération Y( "igrec", ou why en anglais) on en parle souvent malgré leurs contours mal définis, alors qu'ils sont finalement une description assez fidèle des "digitals natives". Pour rappel : génération X 1959-1979 (mes parents), génération Y 1979-1996 (les 15<33 ans) et la génération Z d'après 1996 (les enfants et les écoliers actuels)

Lire la suite →

Un petit mot du barman

Apéripub, c’est votre minute apéritive pour picorer de la pub piquante, de l'actu savoureuse, un cocktail de rasades de web bien fraîches et de découvertes musicales...

Retrouvez-nous